Études

Dans un contexte difficile, le SPEPS, alors le SNPM, a souhaité, en 2009, revaloriser la presse médicale en montrant, à travers une étude quantitative, qu’elle reste le moyen préféré des professionnels de santé pour réactualiser leurs connaissances.

Cette étude avait pour but de

- Quantifier les lecteurs réguliers de la presse médicale et des professions de santé

- Identifier l’utilité qu’ils lui accordent au regard des autres médias

- Evaluer l’intérêt qu’ils portent aux différentes fonctions que peut remplir la presse médicale.

Télécharger les résultats de l’étude

Cette étude a confirmé une fois de plus l’attachement des professionnels de santé, en particulier les médecins, généralistes ou spécialistes, et les pharmaciens, à leur presse professionnelle, laquelle est globalement considérée comme indispensable, très utile ou plutôt utile par la quasi-totalité d’entre eux.