Philosophie et mission

Créé en 1976, notre syndicat professionnel, le SNPM, était au départ celui de la presse médicale, exclusivement.
En 1978, il devient le syndicat national de la presse médicale ET des professions de santé, témoignant d’une ouverture vers l’ensemble des professionnels de santé, mais, alors encore le reflet d’une architecture très hiérarchisée, d’un système de santé pyramidal, avec les médecins au sommet.

Un label de qualité
En devenant fin 2010 le Syndicat de la Presse et de l’Edition des Professions de Santé (SPEPS), notre syndicat marque sa volonté d’être acteur des évolutions d’aujourd’hui, marquées par une organisation de plus en plus transversale, interprofessionnelle, où chaque acteur de santé doit trouver sa place, la plus adaptée à ses compétences, coordonnée de façon optimale avec les autres acteurs de santé, quels qu’ils soient. En intégrant l’édition dans son nom, le SPEPS marque sa volonté de s’ouvrir à l’ensemble du monde de la presse et de l’édition des professionnels de santé : la presse, les revues et livres scientifiques, l’édition et la presse numériques.

Représentation
Le SPEPS : le syndicat de la presse et de l’édition des professions de santé représente l’un des tout premiers secteurs d’activité en France, LA SANTE

Plus de 400 publications
Plus de 400 publications papier et en ligne adhérent au SPEPS répondent aux besoins d’information et de formation de l’ensemble des professions de santé :
- Médecins, généralistes et spécialistes
- Chirurgiens
- Chirurgiens-dentistes
- Pharmaciens et préparateurs
- Vétérinaires
- Sages-femmes
- Infirmiers et aides-soignants
- Masseurs-kinésithérapeutes
- Ambulanciers
- Cadres de santé et des entreprises de santé
- Cadres Autorités de tutelle
- etc…

Pour 3 missions
- Informer et former les professionnels de santé
- Favoriser le partage de connaissances et d’expérience
- Promouvoir l’expression scientifique en langue française

Et une démarche qualité partagée et proactive
- gestion des conflits d’intérêt
- bonnes pratiques en matière de déontologie et de publicité.

Aujourd’hui, ce que nous voulons afficher, c’est avant tout notre volonté, notre engagement commun vers davantage de qualité, par une gestion optimale des conflits d’intérêt et un suivi rigoureux de bonnes pratiques, en matière de déontologie et de publicité.

En ratifiant avec plus de 90% des suffrages un règlement intérieur encadrant de façon plus rigoureuse que jamais les pratiques en matière de publicité, opposables à chacun de ses adhérents, nous voulons que l’adhésion au SPEPS soit associée à un label de qualité, rassurant pour nos partenaires.